octobre 14, 2019

Détecteur de radar : Comparatif et guide d’achat

detecteur de radars

Lorsqu’on prend sa voiture, il y a toujours un risque. Celui d’avoir un accident, et celui d’être flashé. Un assistant d’aide à la conduite, qu’on nomme souvent détecteur de radar est clairement un atout précieux pour vous éviter ce genre de mésaventure. Il va vous prévenir si votre vitesse est trop élevée, si vous arrivez dans une zone dangereuse, comme une école ou un virage serré, et il va également vous donner quelques indications sur l’installation d’un radar, fixe et parfois mobile.

Dans ce comparatif, je vous propose une sélection des meilleurs détecteurs de radar. Detecteur de radar indetectable sans fil, avec écran, compatible dans plusieurs pays, je vous dis tout ce qu’il faut savoir. Je vous parle également de leur utilisation, et je vous explique pourquoi ils sont complètement légaux en France. Bonne lecture !

Comparatif des meilleurs détecteurs de radars

Détecteur de radar : Tests et avis

Wikango WK-W700 : Un détecteur de radar indétectable pas cher

detecteur radar pas cherCertains cherchent un detecteur de radar indetectable. Ça n’existe pas vraiment, puisqu’on va le laisser toujours en vu sur notre tableau de bord ou dans un rangement de l’automobile. Quoi qu’il en soit, cet appareil peut fonctionner sur batterie, ce qui le rend forcément très discret. Il vous indique par alerte vocale et par diodes clignotantes, lorsque vous arrivez dans une zone de danger, où se trouve potentiellement un radar.

Les zones à risque vous sont elles aussi indiquée, une sortie d’école, un virage dangereux, l’arrivée à un péage, etc. Vous êtes évidemment prévenu lorsque vous dépassez la limite autorisé, et vous pouvez faire vos propres réglages, pour rouler plus tranquillement et économiser un peu d’essence. Il fonctionne très bien, on le met à jour régulièrement sur le site du fabricant, c’est simple, et on obtient toutes les nouvelles informations.

Ce détecteur de radar indétectable vous permet de rouler plus sereinement, sans être forcément visible sur le tableau de bord. Il est compact, mais le son est assez puissant pour vous prévenir d’un danger. Vous allez pouvoir marquer vos propres zones à risque, et ainsi d’arriver trop vite dans certaines zones où vous savez que des radars mobiles se mettent parfois en place. C’est un appareil à la fois simple et complet, qui ne coûte pas trop cher, je ne peux que vous le conseiller.

WIKANGO WK-W700 Assistant d'aide à la...
  • Alertes vocales et visuelles par diodes.
  • Mémoire pour sauvegarder vos propres...
  • et zones de danger.
  • Sans fil grâce à sa batterie

Inforad Ci : La valeur sûre

detecteur radar inforad testSur le marché depuis plusieurs années déjà, cet avertisseur de radar fait partie des valeurs sûres. Ce modèle se compose d’une petit boîtier équipé d’un écran, d’un haut-parleur et d’un micro, qu’on peut gérer via une molette peu pratique, mais surtout depuis une télécommande qu’on peut fixer au volant ou garder dans le vide-poche. La qualité de fabrication est excellente, c’est du très bon matériel, dont on connaît la fiabilité. Si vous en prenez soin, vous garderez cet assistant à la conduite pendant de nombreuses années.

L’utilisation est très pratique. On fixe l’écran au pare-brise, et sa définition de 240 x 400 pixels, ainsi que la clarté de l’interface, nous permet de lire les informations très facilement. On va ainsi toujours connaître la limitation de vitesse, le nom de la route sur laquelle on circule, et le nombre de conducteur équipé d’un détecteur identique. Cette dernière option nous permet d’avoir des informations forcément plus « fraîches » et donc plus fiables.

Les radars fixes sont signalés comme des zones de danger, et la communauté Inforad nous donne aussi des infos sur les radars mobiles. On vous demandera de temps en temps de confirmer ou d’infirmer une information, pour les prochains usagers qui passeront dans le coin. Les zones à risque sont également bien prévenu, on évite les virages trop serré ou une route qui se rétréci. C’est donc un excellent appareil, qui est vraiment complet pour le prix.

Inforad Ci Assistant d'aide à la...
  • Récepteur GPS : SiRF Atlas V 64 canaux
  • GSM/GPRS quadribande
  • Processeur de traitement ARM 11 à...
  • Mémoire vive SDRAM DDR2 64 Mo
  • Mémoire de masse 1 Go

Poi Pilot 6000 : Le bon rapport qualité/prix

detecteur radar POIDans la catégorie des detecteur de radar indetectable, le Poi Pilot 6000 peut trouver sa place. C’est un appareil très compact, qu’on peut facilement dissimuler dans le véhicule. Il est cependant complètement légal en France, et donc vous pouvez le laisser sans problème sur le pare-brise. Il est livré avec un support ventouse efficace, qui tient bien en place. Poi Pilot est une marque qui a très bonne réputation, et on retrouve une nouvelle fois un petit appareil robuste et fiable.

Il faut télécharger les mises à jour sur le site du fabricant, qui ajoute chaque nouveau radar fixe très rapidement. Vous êtes prévenu bien avant la zone de danger, et donc vous avez le temps de ralentir avant un radar. Quelques positions possibles de radar mobile sont également indiqués. Vous allez forcément éviter des amendes inutiles et conserver plus facilement les points de votre permis. Les zones à risque sont aussi présentes, avec les sorties d’école, les virages serrés, les routes qui se resserrent, etc.

Les indications vocales sont assez précises et on apprécie que le son soit bien puissant. Vous pouvez le régler à votre guise, si vous écoutez de la musique ou que tout le monde dort dans la voiture. Depuis le logiciel, vous pouvez programmer les alertes à recevoir ou celles qui ne vous intéressent pas c’est simple et plutôt pratique. Le prix est tout de même un peu élevé, pour un appareil qui ne permet pas recevoir les alertes d’une communauté. Cela dit, c’est du matériel solide, fiable et durable.

Détecteur Radar Vitesse - Tuteur et...
  • SIGNALEMENT OPTIQUE ET ACOUSTIQUE DES...
  • PDI PILOT 6000 POUR VOITURES, MOTOS ET...
  • DONNÉES DE PDI - POINTS D'INTÉRÊT...
  • INSTALLATION FACILE AVEC VENTOUSE SUR...
  • ACCESSOIRES INCLUS : Câble Micro-USB +...

Coyote Assistant Mini : Le meilleur détecteur de radar

detecteur radar coyote avisC’est clairement ce qui se fait de mieux pour l’assistance à la conduite, du fait d’une communauté très étendue, qui signale des dangers et des radars en temps réel. Le Coyote Assistant Mini est un petit écran, muni de 3 boutons, qui se pose sur le tableau de bord à l’aide de son support. C’est du bon matériel, solide et durable, qui a déjà fait ses preuves. Ce type de détecteur se conserve de très longues années, et les mises à jour sont régulière. Il est évidemment complètement légal, la police ne peut rien vous reprocher.

Il vous donne des informations sur la vitesse à respecter, mais également sur les bouchons en cours. Toutes les zones à risque sont indiquées, et vous pouvez choisir celles qui vous semblent importantes et celles dont vous souhaitez vous passer. Les radars fixes sont tous indiqués, ou en tout cas leur zone, et les radars mobiles très souvent aussi. Vous pouvez vous aussi signaler un danger, ou confirmer la position d’un radar, pour les autres utilisateurs.

Tout fonctionne très bien, le seul petit point faible est évidemment l’abonnement obligatoire pour utiliser le service. Le premier mois est gratuit, puis il faut ensuite payer 5,99 € par mois, sans engagement de durée. C’est forcément un peu cher, mais ça reste sans aucun doute le meilleur accessoire d’assistance à la conduite. Pour ceux qui passent leur vie sur la route, c’est un petit investissement qui vaut vraiment le coup.

Coyote - Assistant Mini - Aide à la...
  • UN ASSISTANT D'AIDE A LA CONDUITE :...
  • UN FORMAT MINI POUR PLUS DE PRATICITE :...
  • UNE COMMUNAUTE TRES ACTIVE EN EUROPE :...
  • UN DISPOSITIF 100% LEGAL : La...
  • PREMIER MOIS OFFERT : Ce boitier ne peut...

Pourquoi utiliser un détecteur de radar ?

Si vous êtes ici, c’est que vous avez déjà une petite idée de l’utilisation que vous souhaitez en faire. L’avertisseur de radar va vous aider à sauver votre permis, et vous éviter de payer des amendes. C’est évidemment toujours désagréable de perdre de l’argent parce qu’on est juste au dessus de la limite autorisée, et les politiques de sécurité sont devenues de plus en plus agressive au fil des ans.

Lorsqu’on conduit tous les jours, on est forcément plus exposé aux radars, et on risque gros. Perdre son permis, peut-être synonyme de perdre son emploi, le détecteur de radar est donc un accessoire précieux pour éviter ce genre de mauvaise expérience.

Le détecteur de radar est aussi une aide à la conduire. C’est d’ailleurs souvent comme ça qu’il est présenté. En plus de vous indiquer la présence d’un radar, il va aussi vous donner des informations tout au long de votre route. Il peut déjà vous alerter lorsque vous dépassez la limite autorisée. Ainsi, même si un nouveau radar n’est pas encore averti, vous ne risquez rien. C’est très pratique pour éviter de constamment garder un œil sur le compteur.

Des zones à risque vous sont également signalées. Une école, une route qui passe de deux voies à une voie, un virage en épingle, un risque de traversé d’animaux, etc. Vous êtes alors plus vigilant et ne vous laissez pas surprendre.

Est-ce bien légal ?

detecteur radar choisir

Oui ! Tout est complètement légal en tout cas en France. Depuis 2011, les pouvoirs publics français se sont mis d’accord avec les fabricants de détecteurs de radars. C’est depuis qu’on parle d’assistant d’aide à la conduite et plus de détecteur.

En réalité, vous n’êtes pas prévenu de la présence d’un radar, mais d’une « zone de dangers ». Sur une autoroute, cette zone s’étale sur une distance de 4 km, elle est de 2 km hors agglomération et 300 m dans les centre-villes. Vous n’avez donc pas l’emplacement exact du radar, vous êtes simplement prévenu qu’il y a un radar fixe dans une zone, ou potentiellement un radar mobile.

En plus de ces « zone de dangers » qui n’indiquent finalement que les radars, les fabricants se sont vu imposer plusieurs engagements techniques concernant la sécurité routière. Ils doivent donc vous avertir de la vitesse, et des dangers que vous pouvez rencontrer sur la route.

Bien sûr, la législation n’est pas la même dans tous les pays Européens. Quelques pays comme la Suisse, la Bosnie, l’Autriche, la Turquie ou la Slovaquie, interdisent les détecteurs de radar. Comme pour une caméra voiture, il est donc préférable de bien se renseigner avant de passer une frontière. Certains cherchent un detecteur de radar indetectable, il faudra sûrement se tourner vers un modèle sans écran et fonctionnant sur batterie, ou se branchant directement à la batterie du véhicule.

Comment fonctionne un avertisseur de radar ?

Le détecteur de radar fonctionne à l’aide d’une puce GPS, exactement comme un traceur, qui une fois connectée par satellite, sais absolument tout des routes que vous traversez. Il va donc pouvoir vous donner l’ensemble des informations nécessaires afin de rendre vos trajets plus sereins.

L’avertisseur de radar connaît toute les limitations de vitesse, l’ensemble des routes, autoroutes et chemins de campagnes, et bien évidemment le positionnement des radars fixes. Il faut effectuer des mises à jour le plus régulièrement possible, afin de profiter des nouvelles réglementations et de connaître l’emplacement des nouveaux radars.

Les modèles les plus performants, comme Coyote ou Inforad, fonctionne à l’aide de communauté. Ainsi tous les utilisateurs, peuvent signaler un radar mobile par exemple. Plus il y a de personnes qui font le signalement ou qui le confirme, et plus les zones de danger sont fiables. Lorsque la communauté est assez conséquente, alors on obtient des infos précises, et on évite quasiment tous les problèmes.

Bien choisir son détecteur de radar

detecteur radar comparatif

Mon premier conseil, est de vous orienter vers les détecteurs de radar légaux, certifiés AAC pour Assistant d’Aide à la Conduite. Il existe en effet des détecteurs de radar qui peuvent détecter la fréquence d’un radar fixe, ou le signal laser d’un radar mobile. Ce type de matériel n’est pas toujours précis, il faut qu’il soit bien placer sur le véhicule pour faire une détection, et si vous êtes pris la main dans le sac, vous encourez une très lourde amende.

Un assistant d’aide à la conduite est bien plus fiable, même s’il vous oblige souvent à ralentir à plus de d’1 km de distance du radar, et qu’il vous avertit parfois pour rien, puisque le radar mobile n’est plus là depuis plusieurs heures. Il vaut mieux prévenir que guérir comme dit l’adage.

Avec ou sans écran

Un modèle avec écran vous permet d’obtenir plus d’informations, et de pouvoir lire à tout moment la limite de vitesse autorisée. C’est forcément très pratique. Sans écran, vous êtes averti d’un dépassement de vitesse, mais vous ne recevez pas un message pour savoir à quelle allure vous devez rouler.
Cela dit, les conducteurs sont nombreux à se passer d’un écran, qui a parfois tendance à les déconcentrer. Ils préfèrent simplement recevoir des alertes vocales lorsque c’est nécessaire.

L’ergonomie

Outre l’écran, l’ergonomie générale de l’objet a son importance. J’ai fais en sorte de proposer des modèles assez différents dans mon comparatif, mais tous très simples à installer. Certains se posent plutôt sur le tableau de bord et doivent toujours être branchés à l’allume cigare, et d’autres sont un peu plus mobiles, fonctionnent sur batterie et peuvent se glisser facilement dans un range-poche du véhicule.

Si vous allez régulièrement en Suisse ou en Autriche par exemple, là où ce type d’appareil est interdit, il est préférable de pouvoir le retirer très rapidement si vous devez vous soumettre à un contrôle.

Certains appareils peuvent se brancher directement à la batterie du véhicule. Il n’y a alors aucun câble voyant, et c’est un détecteur de radar indétectable pour les officiers qui vous contrôlent.

Les alertes

Là encore, il y a deux familles. Les détecteurs de radar les plus simples font seulement des bips différents pour vous signaler une zone de danger (radar), ou une zone à risque (école, virage en épingle, etc). C’est une question d’habitude, il y a plusieurs sortes de bip et on va savoir ce qu’ils nous indiquent à force d’utiliser notre détecteur.

D’autres ajoutent des voyants lumineux, ou intègre un petit écran digital, qui peut donner différentes informations, comme le nombre de personne à avoir signalé une zone de danger, ou la limitation de vitesse à respecter.

Les modèles les plus récents font des alertes vocales, comme un GPS classique, du style « Attention, vous roulez au-dessus de la limite autorisée de 80 km/h ». Ici, il n’est pas nécessaire de garder en mémoire le type de bip, les phrases sont généralement très claires. Personnellement je préfère les alertes vocales, mais je sais que certains sont plus habitués aux bips. Chacun choisira selon ses préférences.

Les informations sur la route

D’un fabricant à une autre, on obtient différentes alertes ou bien on va pouvoir programmer les alertes qui nous intéressent. Évidemment, la détection de radar ou l’indication d’une zone de danger est opérante sur l’ensemble des appareils du marché, tout comme l’alerte en cas de dépassement de la vitesse autorisée.

C’est pour les zones à risque et pour d’autres informations qu’on trouve des différences d’un fabricant à un autre. Certains vont donner quelques infos sur les écoles, les passage à niveaux, les entrées des villages, et d’autres vont nous donner plus d’informations sur les routes, avec le risque de chute de pierre, les virages serrés, la traversé possible d’animaux, etc. Généralement, vous pouvez choisir de paramétrer les alertes, pour en recevoir plus ou moins.

Avec ou sans communauté

Ici, la seule vraie question est en réalité : « Coyote ou les autres ? ». On trouve plusieurs appareils qui fonctionnent à l’aide d’une communauté, comme Inforad ou Wikango, mais elles ont beaucoup de mal a se développer. Du coup, c’est assez rares d’avoir des informations des autres conducteurs.

Coyote, avec 5 millions d’utilisateurs en Europe, permet déjà de recevoir bien plus d’alertes, surtout si on vit dans quelques grandes villes, ou qu’on emprunte essentiellement les autoroutes. On profite alors réellement d’une communauté active et efficace, qui nous donne des informations crédibles en temps réel. Forcément, tout ça a un prix, et il faut prendre un abonnement mensuel pour profiter de toutes les nouvelles informations.

Quel est le prix d’un détecteur de radar ?

Les prix sont relativement variables selon les fonctionnalités qu’on souhaite obtenir. Les modèles avec un écran sont généralement un peu plus cher. Sans écran et uniquement avec des bips pour les alertes, on trouve de très bons détecteurs de radar à moins de 60 €. Avec des alertes vocales et des infos sur un écran, on monte aux alentours des 100 €.

Enfin pour du matériel Coyote performant, les prix sont entre 150 € et 250 €. Il faudra bien sûr prévoir un abonnement. C’est forcément un investissement, notamment avec un abonnement, mais le détecteur de radar est un accessoire vraiment indispensable pour tous ceux qui passent beaucoup de temps sur les routes.

Il est préférable de ne pas attendre de n’avoir qu’un ou deux points sur son permis pour s’en équiper. C’est un poste de dépense, mais qui finit toujours par être rentabilisé. Même lorsqu’on respecte généralement le code de la route, il arrive parfois qu’on ne regarde pas exactement à quelle vitesse on roule, et qu’on ne dépasse que de quelques km/heure. On va devoir alors payer une amende au moins aussi importante que le prix de l’assistant d’aide à la conduite. Il n’y a donc vraiment aucune bonne raison de s’en priver.

Incognito

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: